Des nouvelles de HorsCiné (1)

Une semaine après son lancement, on vous propose de revenir sur la plateforme et la campagne de financement.

Les films

Il y a actuellement 28 films sur la plateforme, soit 18 de plus que la semaine dernière. Pour que vous ayez le temps de les découvrir, nous avons décidé d’en ajouter deux par jours, jusqu’au 3 janvier. C’est donc plus de cent films que vous pourrez découvrir d’ici-là.

Et ensuite ? Depuis plusieurs années, nous faisons de la veille sur les films sous licence libre et de libre diffusion disponibles en ligne. Et nous avons commencé un travail (long et fastidieux) de recension de films entrées dans le domaine public en France. Des centaines d’autres films pourraient donc à terme être disponible sur le site.

La sélection des films

Comment sélectionne-t-on les films mis en ligne sur HorsCiné ? D’abord, il nous faut les trouver. Le problème avec les films libres, c’est qu’ils sont éparpillés partout sur la toile. Il existe des collectifs (comme Synaps, Ciné 2000), des réseaux (comme l’ailleurs) et des festivals (comme les cinémas sauvages) qui nous simplifie le travail. Le fait qu’avec Lent ciné, nous organisions aussi un festival annuel nous a permis de découvrir, via l’appel à films, des œuvres et des réal·s qu’on n’aurait jamais connu autrement. Et puis ensuite on enquête. On ratisse le web en espérant avoir de la chance. Au début, ça ne marchait pas beaucoup. Et puis à force, on a appris où et comment regarder. Une difficulté, c’est la question des licences : il est parfois difficile de trouver la licence, ou de s’assurer qu’elle émane bien de l’auteur·rice du film.

A ce moment-là, on fait des listes de films à regarder. Pour l’instant, il y a encore plusieurs listes à droite à gauche, mais dans les jours qui viennent, on va les regrouper dans un joli tableau qui nous simplifiera la vie.

Ensuite, on les regarde. On fait attention aux discours, aux messages véhiculés, qu’ils ne soient pas discriminants ou oppressifs. Et si on n’a rien contre le film, on l’ajoute sur la liste des films à ajouter sur la plateforme. Bien sur, une œuvre d’art, c’est subjectif, et l’appréciation d’une œuvre l’est tout autant. Et son caractère discriminant et oppressif aussi. C’est pourquoi on se donne le droit de se tromper. On regarde beaucoup de films, et on peut passer à côté d’éléments problématiques. C’est pourquoi les commentaires sont ouverts : vous pouvez dire ce que vous avez pensé des films. En plus de retours sur nos choix, cela profitera aux autres.

La plateforme

Le site continue d’évoluer, petit à petit. On corrige des bugs, on précise le contenu (comme la page a propos), on ajoute des pages. Vous avez maintenant la possibilité de proposer des films. Des améliorations un peu plus conséquentes arrivent. N’hésitez pas à nous faire des retours sur le site, à nous envoyer des pistes d’améliorations.

La campagne de financement

Neuf personnes ont donné 348€ ! Un grand merci à vous. Et merci également aux personnes qui partagent. On vous rappelle que Lent ciné étant une association d’intérêt général, vous pouvez profiter de la réduction d’impôts de 66 % du montant de votre don si vous êtes imposable.

Les relais

En plus des nombreux partages sur les réseaux sociaux, linuxfr.org, pullco.fr et toolinux.com ont parlé de nous. On les remercie. Etant une petite équipe de bénévoles, il n’est pas simple de nous faire connaître. N’hésitez donc pas à partager le site et la page de la campagne de financement participatif autour de vous (proches, collègues, journaux locaux ou nationaux …). Merci.

A mercredi pour d’autres nouvelles !

Laisser un commentaire