Campagne de financement participatif

Nous lançons une campagne de financement participatif pour financer le développement d’HorsCiné. Objectif : 3000€ d’ici au 3 janvier. On vous remercie par avance pour vos dons et vos partages !

des films libres en libre accès, avec plusieurs Orci en fond qui saluent

Des films libres en libre accès : plateforme de diffusion – cinémathèque – sélection mensuelle – espace de ressources

Attention, lors de votre paiement, helloasso propose de lui faire un don, et fixe un montant par défaut. Vous pouvez cliquer sur modifier et cocher “je ne souhaite pas soutenir HelloAsso”.

Lent ciné étant une association d’intérêt général, vous pouvez profiter de la réduction d’impôt de 66 % du montant de votre don.

HorsCiné ?

Une plateforme de films libres

Horsciné est une plateforme de diffusion de films libres. Indépendante et gratuite, elle est librement accessible sur https://horscine.org depuis le 4 novembre 2020. Elle va évoluer quotidiennement durant la campagne de financement.

A terme, on pourra y trouver des centaines de films sélectionné par nos soins, courts, moyens et longs-métrages, de la fiction, du documentaire et de l’expérimental. Sur des sujets légers, ou très engagés. Parce qu’ils sont libres, ces films resteront accessibles, et vous pouvez les copier, les partager et les diffuser, selon les conditions décidées par leurs auteur⋅rices.

Orci, la mascotte d'HorsCiné, se démultiplie

Le site se compose d’une base de films, et d’une sélection mensuelle éditorialisée. Chaque mois, nous mettrons en avant un ou plusieurs films libres sur un thème donné. Ils seront présentés avec du contenu en plus : nous souhaitons éditorialiser nos choix, en expliquant pourquoi nous avons choisi les films, ainsi qu’en proposant des interviews des réalisateurs et réalisatrices, des contextualisations, des zooms thématiques ou techniques, etc.

Les films libres ?

Les films libres, ce sont des films qui ont été libérés, plus ou moins partiellement, du droit d’auteur.

L’expression films libres est une dénomination générique qui regroupe des films placés sous licence libre ou de libre diffusion et des films entrés dans le domaine public.

  • Une licence libre autorise par avance tout usage de l’œuvre placée sous cette licence (y compris un usage commercial), à condition qu’elle soit partagée dans les mêmes conditions.
  • Une licence de libre diffusion (ou ouverte) autorise par avance certains usages de l’œuvre et /ou sous certaines conditions (ex : pas de modification de l’œuvre utilisée, ou interdiction des utilisations commerciales). Une licence libre est ouverte, mais une licence ouverte n’est pas nécessairement libre.
  • Le domaine public désigne l’ensemble des œuvres et connaissances dont l’usage n’est pas ou plus restreint par la loi. Généralement, les œuvres y entrent 70 ans après la mort de leur auteur⋅rice. Des œuvres entrent également dans le domaine public par choix de leurs auteur⋅rices.
Orci s'envole

Schématiquement, en appliquant une licence à son œuvre, son auteur·rice transforme le « tous droits réservés » en « certains droits réservés ». Et donne ainsi la possibilité au public de regarder et partager son film.

Les films libres sont nombreux et divers, malheureusement ils sont éparpillés sur la toile. Avec HorsCiné, nous souhaitons créer un outil pour les rendre visibles facilement et accessible. La plateforme est sous licence libre, chacun⋅e est donc libre de s’en saisir.

Une cinémathèque des films libres

Par notre souhait de conserver, partager et rendre accessibles les films libres, nous nous inscrivons dans le mouvement des cinémathèques.

Une des difficultés de ces films est qu’ils sont étroitement liés à internet et à sa volatilité. Le lien d’un film placé dans ses favoris peut ne plus exister un mois plus tard, parce que le site l’hébergeant l’a supprimé ou n’existe plus. C’est pourquoi nous effectuons des sauvegardes de tous les films présentés sur la plateforme. Ainsi, nous serons capables de les rendre de nouveau disponibles rapidement si besoin.

En ce qui concerne le partage et l’accessibilité, en plus de la plateforme, nous organisons des projections, principalement à Lille et Poitiers. Nous souhaitons aller plus loin en permettant à d’autres de s’approprier ces films pour organiser des projections là où iels vivent et s’investissent.

Orci ayant pris la forme d'un projecteur fait face à Orci clé usb

Un centre de ressources

Parce que nous travaillons sur et avec les films libres depuis quelque temps déjà, nous avons accumulé, en plus des matériaux, des contacts avec de nombreuses personnes et des savoirs. Et nous souhaitons partager tout cela, tant avec les créateur⋅rices qu’avec les collectifs et lieux qui souhaitent montrer ces films.

Une partie du site HorsCiné sera consacré à l’actualité du cinéma libre : recherche de financement, sortie des films, tournée de projections, festivals, rencontres… L’objectif est de visibiliser les différents temps des films, de la création à la diffusion, mais aussi les équipes des films.

Nous avons également le souhait de proposer ces films à des collectivités, associations, collectifs, lieux culturels et éducatifs, qui ont le souhait d’organiser des projections de films mais n’en ont pas forcément les compétences ou les moyens financiers. Nous pourrons les conseiller sur des questions de programmation, sur des questions juridiques, mais aussi sur la manière d’organiser une séance, de la sélection des films à la communication, de l’accueil du public à la discussion. Nous pourrons également faciliter la présentation de leurs films par les réalisateurs et réalisatrices.

Un projet pour partager

L’association Lent ciné organise des projections de films libres depuis 2016, que ce soit au cinéma l’Univers à Lille, lors du festival Nos désirs sont désordres, ou ailleurs en France. Nous sommes également en lien avec des réalisateur⋅rices et des collectifs de production et de diffusion, notamment avec le réseau d’ailleurs. Ces films, nous pouvons les diffuser parce que leurs auteur⋅rices ont décidé de les placer sous licence libre ou de libre diffusion, et nous les remercions pour ça. Nous aimons les films que nous projetons, et nous sommes toujours tristes de voir qu’ils sont peu vus.

A l’époque de la multiplication des plateformes payantes aux contenus créés parfois sur mesure pour les abonné⋅es selon des algorithmes, le projet de cette plateforme a émergé il y a plus de deux ans. Nous voulions rendre visibles ces films, et ainsi participer à la circulation et au partage de ces œuvres, rendu possible par le don de leurs réal⋅s. La combinaison d’un collectif de petite taille au sein de Lent ciné, de la multiplication de nos projets, ainsi que du manque de compétences et de moyens financiers nous ont forcés à avancer tout doucement sur ce projet. Avec le premier confinement, nous avons créé un wiki compilant des films, pour enclencher le projet, en le rendant tangible. Ce second confinement a encore accéléré les choses et nous a donné envie de concrétiser ce projet.

Plusieurs Orci se portent à bout de bras, formant une colonne

Une campagne pour rendre accessible

Au sein de Lent ciné, on est habitué à faire avec rien, ou si peu. C’est comme ça qu’on organise, depuis quatre ans, un festival de films libres dont l’entrée est libre, sans aucune subvention, en comptant sur les dons des spectateur⋅rices. Et ça marche. Qu’on a organisé trois éditions de Lillo kino, à prix libre. Et tant d’autres choses.

On fait selon nos moyens. En comptant sur les autres. Et ça ne va pas très vite. Mais toutes ces rencontres, c’est tellement agréable. C’est notre moteur. Alors on a décidé de continuer à faire comme ça avec HorsCiné. On ne veut pas vous dire : donner, et la plateforme arrivera. On préfère créer la plateforme et vous la proposer. Elle ne dépend pas de vos dons, puisqu’elle est là. Pour la faire, on a travaillé beaucoup d’heures. Vraiment beaucoup beaucoup, depuis deux ans. Encore plus ces dernières semaines. On l’a fait parce que ça nous fait plaisir. Parce qu’on a envie de partager tous ces films.

Orci se démène

Pourtant, on vous sollicite quand même. Parce qu’un tel projet a besoin d’un peu plus que nos bouts de ficelles pour durer.

Avec 1000€, on peut payer les disques durs pour sauvegarder les films, payer convenablement l’hébergement du site (legtux.org) et le nom de domaine. On peut également rémunérer un peu Camille, qui réalise les illustrations, et quelques heures de travail de Tristan, qui a développé la plateforme. En bref, on peut consolider l’existant.

Avec 3000€ et plus, on pourra revoir l’infrastructure d’hébergement (et notamment auto-héberger des films pour se passer de youtube et consort). On pourra faire un peu appel à une personne qui a les compétences pour développer la plateforme. On pourra créer des documents ressources sur les licences, le domaine public, ce qu’on peut faire ou pas avec les films. On pourra aller à la rencontre des collectivités, associations, collectifs, lieux culturels et éducatifs. On pourra organiser des projections et aider à en organiser. En bref, on pourra un peu arrêter d’essayer de tout faire nous-même parce qu’on ne peut pas payer les autres, et se consacrer un peu plus au partage et à la diffusion des films libres.

Si la somme de 3000€ n’est pas atteinte, on rognera temporairement sur le développement de l’infrastructure et on prendra le temps de faire connaître HorsCiné et d’aider les personnes qui font vivre le cinéma libre, tant celleux qui font que celleux qui regardent et diffusent.

La plateforme est en construction. Elle évoluera tout au long de ces 60 jours de campagne, avec de nouveaux films tous les jours.

Plusieurs Orci sont reliés, sont ensemble

Les contreparties : la plateforme

Parce que nous ne souhaitons pas reproduire les inégalités qui ont cours partout autour de nous, nous avons décidé qu’il n’y aurait pas de contrepartie spécifique. Vous n’aurez pas droit à quelque chose parce que vous avez payé. A la suite des réal⋅s, nous préférons le don : vous avez accès à la plateforme (qui est sous licence CC BY-SA), aux illustrations (sous licence art libre) et aux films. Et nous sommes disponibles si vous avez une question, besoin de conseils, ou que vous voulez organiser une projection près de chez vous. Et même pour tout autre chose.

On et nous, c’est qui ?

Lent ciné

Orci a pris la forme du logo de Lent ciné

Collectif multi-casquette, nous nous donnons pour objectif la création d’œuvres libres qui font réfléchir, le partage de savoir, notamment technique, pour permettre au plus grand nombre de s’exprimer, ainsi que la diffusion de films libres, en s’inscrivant dans le mouvement du libre.

Lent ciné est né au début de l’année 2016, à l’issue de la création du documentaire Et vos rêves ?, sur le procès de militant·es antipub à Lille. Nous n’étions alors que des néophytes dans tous les domaines de la création, mais nous avons appris en faisant, et nous sommes perfectionnés par la suite, avec l’envie de créer et de montrer tout de suite.

Tous nos films sont sous licences de libre diffusion ou libres, pour être vu par le plus grand nombre. L’envie nous est ensuite venue de montrer d’autres films, c’est pourquoi on a créé Nos désirs sont désordres, festival de films libres de critiques sociales, dont la quatrième édition s’est déroulé en octobre 2020. En décembre 2017, habité·es par l’envie de créer collectivement et de partager les savoirs, nous avons organisé Lillo Kino, un kino cabaret. Nous travaillons actuellement sur un film et une série documentaire sur les artistes et les œuvres sous licences libres et ouvertes dans l’art : Sortir du cadre.

Camille

Camille illustre bénévolement Lent ciné depuis la création du collectif. Logos, affiches de festival, de films, d’événements, au stylo, en lino ou à l’ordi, elle touche à tout et bidouille beaucoup. Et on aime ce qu’elle fait. Pour HorsCiné, elle a réalisé le logo et les illustrations.

Tristan

Tristan essaye. Au sein de Lent ciné depuis les débuts, il a fait un peu de tout. Son secret ? La patience. Capable de passer des heures à écumer le web pour trouver des films libres ou des tutos et les mettre en œuvre. Après deux ans à essayer, et grâce aux autres, il a réussi à bidouiller horscine.org.

2 réflexions au sujet de “Campagne de financement participatif”

Laisser un commentaire