Coffee run

De Hjalti Hjálmarssonfiction3 min 052020CC BY

Synopsis

Alimentée par la caféine, une jeune femme traverse les souvenirs doux-amers de sa relation passée.

Fiche technique

  • Réalisation : Hjalti Hjálmarsson
  • Production : Francesco Siddi
  • Producteur exécutif : Ton Roosendaal
  • Musique : Hrafn Thoroddsen
  • Conception sonore : Sander Houtman
  • Ombrage et éclairage : Andy Goralczyk
  • Modélisation : Julien Kaspar
  • Concept Art : Vivien Lulkowski
  • Animation des personnages : Pablo Fournier et Hjalti Hjálmarsson
  • Rigging : Demeter Dzadik
  • Ombrage supplémentaire : Simon Thommes
  • Développement visuel supplémentaire : Pablo Vazquez
  • Conception du logo :Mike Newbon
  • Logiciel et pipeline : Jeroen Bakker, Sebastian Parborg, Sergey Sharybin, Sybren Stüvel
  • Durée : 3 mins 05
  • Sortie : 2020

Licence

Creative Commons Attribution (CC BY)

Thèmes

deuil, relation, souvenir, vie

Technique

animation


Notre avis

Coffee run, c’est un film vertigineux. En trois minutes, des moments, des choix, des regrets, une perte, des colères, du bonheur, le deuil. La vie. Ça va à cent à l’heure, alors on le revit plusieurs fois, avec des variations. Les dessins sont magnifiques, les couleurs reflètent les émotions des protagonistes, la musique nous entraîne. L’ambiance jeux vidéo des années 90 nous fait entrer dans une aventure, heureuse et tragique, douce et amer. Le film fourmille de détails. A regarder sans modération.

affiche du film

Autour du film

A la base, une nouvelle fonctionnalité du logiciel Blender

Blender est un logiciel libre de modélisation, d’animation par ordinateur et de rendu en 3D, créé en 1998 et développé par la Fondation Blender. Celle-ci a pris l’habitude de financer la création de films qui utilisent de nouvelles fonctionnalités du logiciel, et participent ainsi à son développement.

Dans le cadre du processus de création du rig (ou squelette) du personnage de Rain, l’équipe d’animation du Blender Animation Studio a effectué un certain nombre de tests et d’exercices d’animation pour valider sa fonctionnalité.

Au cours de l’un de ces tests, Hjalti a mis en place un simple parcours d’obstacles en vue latérale et a fait courir le personnage à travers celui-ci. Alors que l’exercice semblait correct, il n’a pas pu résister et quelques jours plus tard, il y a intégré une histoire intime et l’a présentée à l’équipe. Le projet Coffee run commençait.

Source : https://cloud.blender.org/blog/announcing-coffee-run

Journal de production

Simon a contribué à la magie de l’ombrage pour le projet. Il a créé quelques décompositions.

En tant que concept artist, Vivien a travaillé à la visualisation de tous les univers du court métrage. Cela lui donne un bon aperçu des étapes de modélisation de l’environnement, d’habillage du décor, d’ombrage et d’éclairage.

En plus de produire une série de variations des personnages, qui ont ensuite été riggées (ou truquées) par Demeter, Julien a créé des accessoires et des environnements basés sur les concept art de Vivien. Julien a travaillé à temps partiel sur Coffee Run, car il est occupé à enregistrer du contenu pour sa formation “Stylized Character Workflow” (ou Flux de travail pour les personnages stylisés).

Andy a repris les modèles et les décors de Julien et les a éclairés. Vous pouvez admirer la transition transparente entre le concept art et le rendu final.

Pablo Fournier a animé (et réanimé) le personnage principal, plusieurs scènes avec des personnages secondaires et a également commencé à poser et placer des personnages d’arrière-plan dans chaque scène. Chaque personnage est légèrement animé pour garder la scène vivante, à tous les niveaux.

Mais que fait Hjalti, en tant que réalisateur ?

Et bien sûr, il s’occupe aussi de la conception générale, coordonne les efforts de Demeter et Pablico, participe aux discussions artistiques, etc.

Source : https://cloud.blender.org/blog/coffee-run-production-update-1

Entre les dernières nouvelles de la production et maintenant, beaucoup de choses se sont passées : le film a beaucoup avancé, l’animation est presque terminée, la plupart des concepts de scènes ont été créés, le pipeline (ou système) d’éclairage est bien défini… et nous nous sommes tous retrouvés isolés en raison des directives de distanciation physique. Ce sont des temps difficiles, et partager notre travail avec le monde est maintenant plus important que jamais !

Concept Art
Vivien a développé une vaste gamme d’options pour le logo de Coffee Run.

En plus de la conception du logo, elle a également continué à créer des illustrations pour les différents décors, comme le parc et l’hôpital.

Section modélisation
Outre la mise en œuvre du concept art par la création de décors et d’accessoires, Julien a travaillé à la mise au point des variations des personnages secondaires, qui sont censés changer d’apparence dans les différents décors.

Il a aussi passé du temps avec Demeter et Pablo F pour créer une nappe qui passe par plusieurs changements de forme durant la séquence.

Animation des personnages
Pablo F et Hjalti sont sur le point de terminer l’animation. Ils en sont au peaufinage et à l’ajout d’un niveau supplémentaire de profondeur et de détails aux personnages d’arrière-plan dans les différentes scènes. Avez-vous remarqué les nombreux easter eggs ?

Éclairage et rendu
Le département d’ombrage, d’éclairage et de rendu (Andy) a livré une version préliminaire de l’ensemble du film – bien que certains décors ne soient pas encore terminés – qui suit les scripts de couleurs originaux et donne une bonne idée de ce à quoi ressemblera le film final. Un aspect important de ce processus est la définition des transitions entre les différentes scènes, que vous pouvez voir ici.

Source : https://cloud.blender.org/blog/coffee-run-production-log-2

Aller plus loin

Tous les fichiers sources du films sont à retrouver sur la page du film sur cloud.blender.org (sur abonnement)

Laisser un commentaire